2020

Carvin s’illumine pour mettre en lumière les droits de l’enfant

A l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance, à Carvin et dans de nombreuses villes françaises, des monuments se pareront de bleu – couleur d’UNICEF, en l’honneur des enfants. L’objectif ? Rappeler l’urgence et l’importance de célébrer les droits de l’enfant.


DROITS DE L'ENFANT


Avec l’opération symbolique « Lumières sur les droits de l’enfant », Carvin manifeste son soutien à l’initiative #EnBleuPourUNICEF.

A partir du vendredi 20 novembre, la façade de l’Hôtel de Ville s’illuminera en bleu, rappelant qu’il est essentiel de tous se mobiliser pour garantir le droit de chaque enfant à survivre, s’épanouir, apprendre et se réaliser.

En 2019, d’Auckland à Amman, de Nairobi à New York, des monuments célèbres à travers le monde se sont illuminés en soutien aux droits de l’enfant et pour célébrer les 30 ans de la Convention relative aux droits de l’enfant. En France, ce sont plus de 80 monuments nationaux et mairies des Villes Amies des Enfants qui se sont habillées en bleu à l’occasion de cet anniversaire.

Ce fut notamment le cas du Panthéon, des Tours de la Rochelle, du Palais des ducs de Bourgogne ou de la Place Stanislas.

Réinventons l’avenir pour chaque enfant

Le 20 novembre 1989, les responsables politiques du monde entier signaient la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) - socle de l’action d’UNICEF. Depuis, chaque 20 novembre, nous célébrons la journée mondiale de l’enfance. Cette date-clé est aussi l’occasion d’interpeler sur l’importance de garantir et de faire respecter les droits de chaque enfant.

Et avec la pandémie de COVID-19, c’est aujourd’hui plus que jamais le cas. Aujourd’hui, des centaines de millions d’enfants sont privés de leur potentiel et voient leurs droits bafoués. Les progrès durement acquis pour améliorer les droits des enfants sont menacés. ll ne s’agit pas uniquement d’une crise sanitaire mais d’une véritable crise des droits de l’enfant. La COVID-19 accroît les inégalités et cause d’effroyables conséquences sur les jeunes et les enfants à tous les niveaux : la santé, l’éducation, la protection ou le bien-être.

A ce moment critique de l'histoire, nous devons rester solidaires et nous mobiliser pour que cette Journée mondiale de l’enfance remette les droits de l’enfant au cœur de toutes les priorités. Nous devons nous engager pour réinventer un avenir pour chaque enfant. Un avenir plus égalitaire, plus juste et plus durable, pour chaque enfant.

Nous devons mener ce combat ensemble pour faire passer les enfants en premier, parce que chaque enfant a le droit à une enfance. Il est temps que les générations se réunissent pour réinventer le monde de demain, un monde où chaque enfant a la possibilité de grandir, de s'exprimer et d'être entendu.

A propos d'UNICEF

UNICEF travaille dans les endroits les plus inhospitaliers du monde pour atteindre les enfants et les adolescents les plus défavorisés. Pour défendre les droits de chaque enfant, où qu’il soit. Dans plus de 190 pays et territoires, nous mettons tout en œuvre pour aider les enfants à vivre, à s’épanouir et à réaliser leur potentiel, de la petite enfance à l’adolescence. Et nous n’abandonnons jamais.

Le travail d'UNICEF est intégralement financé par les dons volontaires de millions de personnes dans le monde et de nos partenaires au sein des gouvernements, de la société civile et du secteur privé.

Plus d’informations sur
www.unicef.fr

En participant à l’opération « Lumières sur les droits de l’enfant », Carvin réaffirme son engagement en faveur des enfants et rappelle la nécessité d’agir pour donner à chaque enfant la chance de devenir les adultes dont le monde aura besoin.

Mots clefs