COVID 19 - Déplacement

COVID 19 - Déplacez-vous uniquement si c'est obligatoire !

Retrouvez dans cet article toutes les informations relatives aux conditions de circulation sur le territoire dans cette période particulière. Le mot d'ordre demeure Restez chez vous !


POINT DE SITUATION


[Màj le 3 avril à 10h00]

La France est passée au stade 3 du plan national de lutte contre la pandémie de coronavirus. Lundi 16 mars, le président de la République a annoncé un renforcement des mesures pour limiter la progression du virus. Depuis ce midi, et pour une durée de deux semaines (jusqu’au mardi 31 mars), les déplacements et contacts doivent être « réduits au strict nécessaire ».

Concrètement, les réunions et rassemblements familiaux, amicaux sont interdits au domicile comme dans l’espace public. Les déplacements doivent être limités aux trajets nécessaires pour faire ses courses, se soigner et travailler quand le télétravail n’est pas possible. Des sanctions seront prises si ces mesures ne sont pas respectées.

Toutes les infos sur :


COMMUNIQUE DE PHILIPPE KEMEL


Lundi 23 mars 2020, un arrêté municipal a été pris par Philippe Kemel, Maire de Carvin instaurant un couvre-feu de 21h30 à 6h.


SE DÉPLACER, UNIQUEMENT SI C’EST OBLIGATOIRE


Face à l’épidémie de COVID-19, la France est officiellement entrée en état d’urgence sanitaire ce mardi après la publication de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 au Journal officiel.

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être muni d'une attestation :

  • Trajets entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;
  • Déplacements en vue de réaliser des achats de première nécessité et de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ;
  • Déplacements pour motifs de santé à l’exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance ;
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Déplacements visant à se rendre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Déplacements dans le cadre de la participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende de 135 euros, pouvant être majorée à 375 euros et, en cas de récidive, pouvant être portée jusqu'à 1 500 euros.

L’attestation dérogatoire, ainsi que le justificatif de déplacement professionnel le cas échéant, indispensables à tout déplacement, sont téléchargeables ci-dessous.

Déclaration de déplacement > 100 km (version 11 mai)

Attestation dérogatoire (version 24 mars)

Attestation numérique dérogatoire (version 6 avril)

Attestation dérogatoire (Handicap)

Justificatif de déplacement professionnel


PRATIQUE DU VELO


  • Le ministère de l'Intérieur a communiqué pour rappeler les règles en vigueur sur la pratique du vélo : autorisé comme moyen de locomotion sans limite de distance ni de durée,
  • la pratique du vélo sport et loisir est interdite.

Des précisions sur le site de la Fédération des Usagers de la Bicyclette.