Petits et grands projets de l’Ermitage Saint-Druon

Petits et grands projets de l’Ermitage Saint-Druon

Charpente retapée, toiture en ardoises flambant neuve, sablage et rejointoiement de la façade : l’Église Saint-Druon a connu ces derniers mois une nouvelle phase de remise en beauté qui devrait lui permettre, à horizon 2020, de retrouver tout son éclat d’antan.


TOUR D'HORIZON


Un plan de rénovation pluriannuel d’un montant global d’1,3 million d’euros porté par la Municipalité afin d’en faire à terme un nouveau lieu de vie culturelle accueillant des spectacles de petite forme.

En attendant l’ouverture de ses portes, les membres de l’Ermitage Saint-Druon ne sont pas en stand-by pour autant. Des petits et des grands projets, ils en ont plein la tête. Tour d’horizon avec leur Président, Michel Delelis, passionné parmi les passionnés de ce trésor architectural au cœur d’Epinoy.

« Notre plus gros chantier en 2016 a été la réalisation d’un nouveau vitrail : une rosace représentant l’arbre de la vie. Sa réalisation a été confiée à Judith Debruyn, une artiste vitrailliste avec laquelle nous avons collaboré à plusieurs reprises. Nous sommes particulièrement fiers de cette rosace ! Sa facture moderne, son bleu azuréen, viennent rehausser la beauté du lieu et égayer la façade Nord de l’édifice ! Quant aux autres vitraux qui attendent eux-aussi leur tour pour être ‘bichonnés’, Judith les a nettoyés et mis à l’abri dans le baptistère, en attendant les financements pour le faire ».

Les membres de l’association ont par ailleurs retroussé leurs manches en fin d’année pour réaliser un inventaire complet des objets et reliques de l’Église, le tout sous le regard expert d’un conservateur des monuments historiques.

Dans les prochains mois, l’association souhaite s’atteler au jardin qui jouxte l’Église. Une friche de 3 000 m² que le Président rêverait de transformer en « jardin d’Abbaye ou de Monastère avec ses plantes médicinales, ouvert à tous pour que tout le monde profite de la sérénité des lieux ». Et d’ajouter, non sans humour « je suis très ‘vieux jeu’ et je trouverais anormal d’offrir un bijou à une femme sans son écrin de soie et de nacre ». Voilà qui est dit. Affaire à suivre !

NB : Vous avez en votre possession des documents retraçant l’histoire de l’Église Saint-Druon ? Des photos anciennes ? Des factures des différents corps de métier qui sont intervenus lors de sa construction ? N’hésitez pas à en faire part à l’Ermitage de Saint-Druon…

Avis aux curieux ou aux amateurs :

La prochaine Assemblée Générale de l’Ermitage de Saint-Druon aura lieu Vendredi 24 mars à 19 heures, Salle Jeanne d’Arc - rue Saint-Druon.

Mots clefs