Découvrir

Réhabilitations, nouveaux logements, créations d’équipements, requalification des espaces publics… visant au bien vivre des habitants, Carvin s’embellit en même temps qu’elle se réinvente.


EN FAVEUR DU BIEN-ÊTRE DES HABITANTS


Hier, les constructions autour de Buqueux ou du domaine de la Frête, l'aménagement de République Saint-Martin, ses logements, son école, son centre hospitalier et son EHPAD. Aujourd’hui, la réalisation du centre multi-accueil pour la petite enfance. Et de l’espace autour de l’ancienne gare dont on cerne mieux les contours avec l’aménagement de la médiathèque et des tout premiers logements. Demain, le centre aquatique intercommunal.


LA NOUVELLE VIE DE L’ESPACE RÉPUBLIQUE SAINT MARTIN


10, c’était donc le nombre d’hectares à refaçonner… et c’est aussi le nombre d’années qui ont été nécessaires avant les premiers coups de pioche ! Imaginé dès 2001, ce quartier « malin » aujourd’hui sorti de terre, répond à un triple objectif : densifier l’habitat, structurer le secteur par des voiries, des équipements et des services entièrement repensés et faire en sorte que la greffe prenne entre les quartiers de la République et de Saint Martin.


VERS UN CENTRE-VILLE ENCORE PLUS DENSE


Le lancement du projet « Cœur de ville » marque aujourd’hui la mutation de la friche de la gare en un nouveau lieu de vie qui combinera à terme logements, services, commerces et équipement culturel.


LE RENOUVEAU DE SAINT-PAUL


Repensé sur la base des principes d’éco-quartier, avec noues et voiries hollandaises, permettant la circulation douce et où le végétal est l’épine dorsale du secteur, la rénovation de la Cité Saint Paul est un parfait exemple d'équilibre entre embellissement des maisons et respect du passé, elle a su conserver et, simultanément, actualiser son caractère de cité jardin.


LES PARCS ET JARDINS


Promenade au cœur de ville, sentier le long du terril, découverte des voyettes, Carvin compte plus de 1 520 hectares d'espaces verts cultivés et naturels. Les amoureux de la nature y trouveront leur compte.