Découvrir

Le lancement du projet « Cœur de ville » marque aujourd’hui la mutation de la friche de la gare en un nouveau lieu de vie qui combinera à terme logements, services, commerces et équipement culturel.


LE SITE DE L'ANCIENNE GARE


En 2004, la ville de Carvin a engagé une étude à l’échelle du centre-ville afin de définir une stratégie globale d’aménagement et de requalification de ses espaces, permettant d’identifier des secteurs à forts enjeux de développement. Parmi eux, le site de l’ancienne gare.

D’une superficie de 6 ha environ, ce site bénéficie d’une position stratégique, à proximité directe de l’hyper centre. « Nous ne voulons pas devenir une ville dortoir. Et nous entendons bien profiter de notre position privilégiée entre la métropole lilloise et Euralens ! », explique le Maire, Philippe Kemel. Il en veut pour preuve les 2 500 emplois qui existent sur la ville, mais aussi les 6 000 actifs dont 1 000 se rendent à Lille pour travailler, et d’autres encore vers Douai ou Lens. D’où l’importance de densifier le centre ville… en amenant plus de surfaces commerciales et plus d’offres de logement.


DENSIFIER LE CENTRE-VILLE


Et c’est tout l’enjeu du projet « Cœur de ville » qui s’est concrétisé le 4 octobre 2010 avec la signature d’un protocole entre la Ville, Adévia et CIRMAD Nord, en présence des représentants des commerçants du centre-ville, dont leur présidente, Jeanine Debaisieux.

A cette occasion, le projet global a été présenté. Ce sont donc trois bâtiments qui vont sortir de terre et comprendront 113 logements du type 2 au type 4, dédiés à l’accession à la propriété comme à la location. Les rez-de-chaussée accueilleront 1 600 m2 de services et commerces de proximité, ainsi qu’une médiathèque consacrée au savoir numérique, à la lecture publique et à la diffusion des connaissances.

Emmanuel Hanquez, d’Adévia

« L’architecture résolument moderne, fer de lance de ce projet, insufflera à la ville une nouvelle image » a rappelé Emmanuel Hanquez, d’Adévia. « Les bâtiments se démarquent par des matériaux en enduit blanc en façade, agrémentés d’enduit coloré de teintes rouges, vertes, oranges et ocres. Le rez-de-chaussée sera composé de béton froissé ».


PLACE AUX PIÉTONS


A noter aussi, ces constructions seront bordées par un espace public entièrement renouvelé. Le piéton y aura une place prédominante grâce à une large voirie qui desservira les deux principaux bâtiments et constituera, depuis la rue Plachez, la colonne vertébrale du projet.

Ce mail commercial sera configuré de manière à proposer une nouvelle offre en stationnements et assurer aux commerces et services un espace suffisant pour développer leurs activités (terrasses). Il s’étendra jusqu’à la place de la gare, et desservira également le dernier bâtiment, c’est-à-dire la médiathèque, ainsi que l’espace paysager qui se situe à proximité.