Le Maire

Le maire, élu par les conseillers municipaux lors de la première séance du nouveau conseil municipal, est chargé de l’administration. Mais il peut déléguer par arrêté une partie de ses fonctions à un ou plusieurs adjoints.


PHILIPPE KEMEL, MAIRE DE CARVIN


Monsieur le Maire, quel est votre parcours ? Qu’est ce qui a fait que vous êtes devenu Maire de Carvin ?

« Je suis Maire de Carvin car j’ai toujours eu envie de comprendre la vie politique, de m’y engager et de faire en sorte que les inégalités se transforment en « plus d’égalité », tout simplement. C’est à ce titre que je me suis engagé en politique.

Mais d’abord, ma vie a été de construire mon indépendance à travers une activité professionnelle qui ne dépendait pas de cette vie politique. Ainsi, je suis devenu, après des études de Sciences économiques, de Sociologie et l’obtention du diplôme d’expert-comptable, consultant en organisation d’entreprises, puis professeur de logistique à l’Université Lille3.

Ces expériences m’ont permis de satisfaire ma curiosité pour la vie des sociétés, et elles m’ont également permis de vivre puisque j’en ai fait mon activité professionnelle.

Je suis ensuite devenu Conseiller Régional (Vice-président), puis Maire de Carvin et Député. »

Qu’est-ce que vous pouvez nous dire de l’exercice d’un mandat d’élu local, notamment de celui de Maire ?

« D’abord, la fonction de Maire m’a permis de connaître les gens et d’agir pour eux.

Cette fonction est essentielle car elle constitue une mission de proximité. Elle permet de mettre en œuvre, avec des projets, une organisation et une transformation de la ville pour que celle-ci soit agréable, pour qu’elle rassemble, pour faire en sorte que chaque Carvinois s’y sente bien et puisse y construire son projet de vie.

Voilà ce qui est à mes yeux le meilleur moyen de lutter contre les inégalités et de rendre compatible les initiatives avec la logique de solidarité qui est très prégnante à Carvin. C’est faire en sorte que chacun puisse bénéficier d’un soutien et d’un accompagnement efficace, quel que soit le projet qu’il souhaite développer.

Education, jeunesse, emploi, commerce, solidarités, culture, vie associative, sport, animation, grands équipements, etc… l’action de proximité de l’élu local est multidimensionnelle. »

Quelle est la nature du lien que vous entretenez avec Carvin et ses habitants ?

«Tout d’abord, je tiens à dire que pour faire de la politique, il faut aimer les gens. Il faut aimer dialoguer, il faut aimer écouter. Il faut aussi aimer, parfois, convaincre. Convaincre du bien-fondé d’un projet ou d’une décision importante qui n’apparaît pas si évident que cela a priori.

Etre Maire d’une ville c’est aussi savoir anticiper et faire des propositions pour la ville afin que chacun s’y sente bien.

Nous savons tous que Carvin est une ville qui dispose d’une richesse humaine et associative, mais qui n’est pas riche du point de vue des finances. Être Maire de Carvin c’est donc agir avec précaution, avec imagination pour faire en sorte qu’avec 1€ de denier public des habitants, on aille à la recherche de toutes les opportunités financières qui existent. Etre Maire de Carvin c’est donc également être capable de mobiliser des financements de l’Etat, de la Région ou du Département pour réaliser les projets que nous imaginons au service des habitants et qui contribuent à améliorer notre ville.

D’ailleurs, je me dis souvent qu’il n’y a pas de petit succès. Une nouvelle implantation d’entreprise ou un commerce qui ouvre ses portes, une médiathèque qui rencontre un succès de fréquentation, une nouvelle salle des fêtes dont le planning de réservation est plein toute l’année, un quartier , etc … c’est toujours une grande satisfaction de se dire « Tiens, ça fonctionne ! ». »

Quelle vision portez-vous pour Carvin ?

« Ma vision de la ville c’est que, dans un territoire qui a connu la crise, qui a connu des moments sombres avec la chute de l’économie de la Mine, la ville sache se reconstruire dans ces temps nouveaux, avec les initiatives de développement que nous permettent les nouvelles technologies. Par exemple, nous savons que les enfants d’aujourd’hui auront des métiers qui vont sans doute changer et évoluer plusieurs fois au cours de leurs vies, donc il faut que cette ville soit un « cocon » qui offre à chaque Carvinoise, à chaque Carvinois, tous les atouts de sa propre réussite.

La spécificité territoriale de Carvin, entre Lille et Lens, fait que la ville doit à la fois continuer de porter les valeurs de l’histoire de la Mine – l’engagement, la fraternité, la solidarité – tout en s’ouvrant aux logiques de transformations profondes impulsées par les nouvelles technologies.

Au final, nous cherchons à faire de Carvin une ville à la fois fraternelle mais également prête à faire face aux enjeux et défis d’avenir. Le Carvin tel qu’il se trouve aujourd’hui, commence à correspondre à l’image du Carvin que nous avions envisagé hier : une ville qui chaque jour est encore plus attentive aux autres et qui est tournée vers une vie dynamique au travers de son offre commerciale, de la vie associative et citoyenne, de son offre de service public, etc… »

Prenez rendez-vous !

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec le Maire,
découvrez les conditions et les horaires de permanences.

Pour toute correspondance, veuillez adresser votre courrier à : 
Monsieur le Maire
Hôtel de Ville 
BP 80149 
62211 CARVIN cedex.