Actualités - Toute l'actualité Santé de la ville de Carvin.

Le nouveau test pour le dépistage du cancer colorectal

Le 29 septembre, les ambassadeurs santé ont participé à la journée d’information et de prévention santé à Wattignies, organisée par les MAPS de Carvin, Seclin et Wattignies, avec la mutuelle du Pas de calais et Eollis. La matinée a été consacrée à un échange sur le dépistage du cancer colorectal à partir d’une pièce de théâtre proposée par la Belle Histoire « questions pour un colon ». A cette occasion, Ils ont découvert le nouveau test immunologique pour un dépistage du cancer colorectal plus performant et plus simple.

Il est remis aux personnes de 50 à 74 ans,  par le médecin généraliste, dans le cadre du programme de dépistage organisé de ce cancer. A faire chez soi tous les 2 ans.

Troisième cancer le plus fréquent, le cancer colorectal touche, chaque année en France, 23 000 hommes et près de 19 000 femmes. Même si les taux de mortalité diminuent très nettement (moins 25% en 20 ans), il s’agit du deuxième cancer le plus meurtrier. 

C’est pourquoi il faut agir toujours plus, pour mieux dépister, mieux diagnostiquer, mieux traiter.

Seize millions de personnes sont concernées en France.

Le test immunologique repose sur la détection de la présence d’hémoglobine humaine dans les selles grâce à l’utilisation d’anticorps.

« c’est vrai que c’est plus facile que l’ancien test où il fallait 3 prélèvements, dit P., là au moins un seul suffit ; on gratte les selles avec le bâtonnet, on le met dans le tube, on secoue, on le met dans l’enveloppe et on l’envoie. »

« on reçoit les résultats chez soi et le médecin les reçoit aussi »

« il ne faut pas avoir peur du résultat : au moins si on a quelque chose on peut vérifier avec une coloscopie » si c’est un cancer on peut le soigner plus facilement s’il est pris au début »

« moi j’avais oublié de faire le test et j’avais une douleur dans le bas du ventre ; j’ai demandé au médecin pour  faire une coloscopie parce que ça ne se calmait pas avec le spasfon. Et on a découvert une tumeur ; j’ai pu être opérée rapidement à Hénin et maintenant je suis surveillée régulièrement mais ça va mieux, heureusement que je n’ai pas attendu plus longtemps ! »

« il ne faut pas attendre, quand on a des symptômes comme des douleurs ou une diarrhée fréquente ou une constipation qui dure ou du sang dans les selles, il faut en parler au médecin »

« il ne faut pas avoir peur de faire une coloscopie : on est endormi, ça ne fait pas mal et ça ne dure pas longtemps »

« Alors, surtout, si vous avez 50 ans ou plus, ne jetez pas l’invitation d’OPALINE, amenez là lors d’une consultation chez le médecin et parlez-en avec lui, faites le test, c’est simple, rapide, efficace et cela peut vous sauver la vie ! »

Les ambassadeurs santé

Visionner le spot TV

 

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/Iawf6IPrDhw" frameborder="0" allowfullscreen=""></iframe>

Plus d'infos :

Ministère de la Santé : Dépistage du cancer colorectal

Contact :

Les Ambassadeurs Santé 
Village des Solidarités
Rue Allende • 62220 CARVIN

Catherine Leclercq Responsable de la M.A.P.STél : 06 22 27 77 09 • Mél : maps@carvin.fr